Maîtresse répond à 10 questions de parents qui reviennent souvent…

Chers parents,

Merci pour votre investissement de chaque jour, c’est top!

J’ai bien saisi l’ampleur de votre mission actuellement, la pression qui va avec, les inquiétudes liées au contexte anormal dans lequel nous sommes tous en train d’évoluer, j’ai bien entendu vos questions , j’ai bien ressenti aussi une pointe de stress et en même temps certains d’entre vous se sont relâchés avec les petits défis proposés.

Nombreux d’entre vous avaient les mêmes questions. Certains, des questions très ciblées, je me suis donc dit que j’allais ici centraliser toutes les réponses.

Au départ, je vous avez fait une vidéo, mais même après montage, elle durait 20’… trop long, pas le temps de regarder… Donc j’opte pour le message à l’ancienne: l’écriture. Et vous pourrez ainsi choisir les questions qui vous intéressent.

Réponses aux 10 questions de parents

  1. C’est quoi la continuité pédagogique ?

Maintenir les acquis de votre enfant, rester en lien avec votre enseignante, suivre le programme qu’elle a préparé. En sachant que vous ne pourrez pas remplacer les 6 heures de classe, vous n’avez pas le matériel, pas le groupe qui stimule et qui est très riche en terme d’apprentissages, ce n’est pas votre métier. Et en plus vous avez votre propre travail à faire avancer de votre côté. Donc no stress, no panic, faites ce que vous pouvez.

Ma classe maternelle à la maison: idées d’activités pour suivre le programme!

  1. Jusqu’à quand ça va durer ?

Officiellement on ne le sait pas. Nous recevons régulièrement des mails académiques, des informations officielles que je relais aux familles en suivant. Donc en temps et en heure je vous informerai.

  1. Comment je peux m’organiser quand je suis en télétravail ?

C’est compliqué. Je le vis aussi à la maison…

Essayer de se faire un planning en alternant les temps passés avec votre enfant ou vos enfants et le temps que vous passez à travailler.

Du coup, faites toutes les activités avec lui lorsqu’il a besoin de vous en terme de sécurité, d’accompagnement, d’explications.

Et vous pouvez peut-être travailler pendant les activités autonomes exemple : construction, écoute musicale, coloriage, dessin, pâte à modeler…

Il y a une maman qui passe du temps avec ses enfants durant la journée et qui reporte le télétravail le soir. D’autres mamans qui, comme moi, travaillent en « télétravail » de 13h à 15h, sur le temps calme (je n’ai pas dis sieste… ça serait trop beau…) et qui s’y remettent après 21h, une fois que tout le monde est couché.

A voir mais l’important, c’est aussi de converser de l’énergie et d’instaurer une routine pour chacun.

  1. Quelle organisation concrètement à la maison ?

Ce qui est peut-être bénéfique c’est de maintenir quand même un rythme ancré dans la réalité, d’expliquer à l’enfant que vous n’êtes pas en vacances.

Alors bien sûr, vous pouvez lever votre enfant un peu plus tard, autant profiter de ce moment pour se poser un peu. En revanche, préparez-vous, préparez-le à faire des petites activités d’école.

Le matin peut être consacré à toutes les activités de langages, d’écriture, de numération. L’après-midi, on peut lire une histoire sur le temps calme et organiser les activités artistiques, motrices, des activités extérieures avec les beaux jours.

L’essentiel pour les enfants si jeunes c’est de faire des choses avec eux, des choses simples de la vie de tous les jours que vous n’avez pas le temps de faire à lui : le laisser choisir ses vêtements, lui laisser le temps de s’habiller tout seul, lui demander de l’aide pour plier le linge, pour mettre la table… ça, ceux sont des moments tout aussi important sinon plus que de le cantonner sur une feuille.

Donc en gros c’est trouver un équilibre entre des activités d’entrainement décrochées de la réalité et la vie de tous les jours qui s’organisent à la maison.

En sachant que votre enfant apprend sans interruption donc n’importe quel geste du quotidien est un apprentissage.

  1. Il ne veut pas travaille avec moi, comment faire ?

C’est pour cela que je reste en contact avec vous ! J’ai eu quelques enfants au téléphone la semaine dernière pour leur expliquer que maman ou papa va remplacer un peu maîtresse ces prochains jours et que je donne des petits « devoirs » à papa et maman.

Sinon, c’est transformer toutes les activités d’entraînement à votre vie quotidienne pour que l’enfant travaille sans s’en rendre compte: combien mets tu d’assiettes? Est ce que tu pourrais m’écrire ce que tu as envie d’acheter comme fruit? …

Il faut être du coup beaucoup créatif mais ça peut le faire…

Et puis, je vous appelle régulièrement, je peux leur parler.

Et nous allons conserver l’esprit de classe via les défis! Et ça, c’est top! J’ai déjà eu des mamans qui m’ont dit que de voir les copains via le blog leur avaient fait beaucoup de bien!

  1. J’ai des puzzles sur tablette est ce que c’est bon ?

Alors, les écrans… c’est sûr que ça va être compliqué de les éviter en période de confinement…

Pour les éviter il faudrait proposer de faire des jeux à votre enfant.

Pour les puzzles, rien ne vaut un puzzle en vrai, vous travaillez la préhension, la persévérance et tout un travail de gestion des frustrations. Sur la tablette, l’enfant n’a besoin que de son index…

  1. Je n’ai rien à la maison…

Vous avez tout ! C’est vous !

Alors pour avoir travailler au sein d’école où les enfants n’avaient que des cailloux pour jouer… je peux vous dire qu’on peut faire beaucoup de choses avec des cailloux.

Vous n’avez pas besoin d’imprimante pour faire travailler votre petit enfant. Vous n’avez pas besoin non plus d’ordinateur.

A cet âge, il a besoin de toucher, de sentir, de voir, d’écouter, de manipuler, de patouiller, de transvaser, de parler, de chanter, de danser…

Vous devez préparer le repas, de quoi avez-vous besoin ? une casserole, de l’eau, transvaser des pâtes ? Vous pouvez très bien demander à votre enfant d’ouvrir le deuxième tiroir à droite, d’aller chercher la grande casserole, de transvaser l’eau…

Vous pouvez lui raconter une histoire, chanter, jouer avec lui.

Vous avez toutes les ressources en vous.

L’idée c’est d’impliquer votre enfant le plus possible dans votre vie et vous êtes en train de travailler son autonomie et de développer toutes ses compétences exécutives ! Donc si vous êtes bloqués avec votre enfant à la maison, profiter de ce moment pour lui laisser le temps de s’habiller tout seul, choisir ses habits, lui permettre de vous aider à mettre la table, faire en sorte qu’il se serve seul, oui, même l’eau et oui, dans un verre en verre !

  1. Comment faire le son des lettres, je ne l’ai connais pas ? Comment utiliser la bande numérique ?

Si vous connaissez les lettres… Voir vidéo et exemple. Bande numérique… voir vidéo

Alphabet ludique ou comment entrer dans la lecture sans s’en rendre compte?

  1. Je ne suis pas patiente…

Essayez de prendre du recul, votre enfant a 4 ans, il ne passe pas le bac et même s’il le passait, il faut relativiser.

Laissez votre enfant faire des erreurs et laissez lui le temps de réfléchir sur son erreur, de revenir dessus en tâtonnant. L’erreur est un tremplin dans les apprentissages. Donc éviter des têtes offusquées, des cris ou autre mais laissez l’enfant cheminer. Attention, on peut l’amener à se corriger ou on peut aussi le corriger.

Plutôt que les « non, non,c’est pas ça ! » , essayez les « alors attend, laisse moi te montrer, ou bien, j’ai un petit doute là-dessus… » Plus facile à dire qu’à faire… On l’a expérimenté sur l’école.

Ça demande une grande autodiscipline c’est sûr… (et lisez la question qui suit…)

  1. J’ai la pression…

Essayez de vous l’enlever c’est aussi notre métier de s’adapter. Donc nous sommes bien conscients des difficultés familiales et je pense que nous le prendrons tous en compte parce que c’est notre métier. Même après cette période, pour nous, c’est comme après des grandes vacances ou même des petites vacances, on relance la machine, on s’adapte, on différencie, bref, on fait avancer votre enfant du mieux possible en s’adaptant à ses besoins et difficultés. C’est notre métier. Donc soyez rassurés.

Pour l’heure, les petites routines, les petits défis pour mettre du baume au coeur et ça va l’faire! 🙂

D’ici là, on reste connecté.

Les programmes et les outils vont évoluer ces prochains jours, tout se met en place petit à petit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s